Bien-être

S’épanouir auprès d’un mec bien après avoir vécu l’enfer d’une relation toxique

Quand vous avez la chance de vivre un amour sain et sincère après avoir vécu l’horreur d’une relation toxique, c’est toute votre vie qui s’en voit changée ! Bien sûr, les effets positifs immédiats auront lieu sur le plan amoureux, mais plus ou moins vite, vous assisterez à des effets dans d’autres domaines de votre vie. Cela dépendra de votre aptitude à embrasser cette nouvelle relation.

Vous allez peut-être avoir besoin de temps avant de sortir de votre réserve

Vous avez réussi à rompre : félicitations ! Après tout ce gâchis, après le chagrin sans fin qui vous a étreint, après toutes ces larmes écoulées et ces nuits passées à déprimer, quelqu’un arrivera dans votre vie. Comme souvent, vous rencontrerez cette personne quand vous vous y attendrez le moins. Vous la rencontrerez et vous ne vous rendrez pas tout de suite compte de son importance : ce n’est que quand elle se manifestera un peu plus que vous commencerez à la remarquer.

Elle prendra son temps, respectera votre rythme, car elle comprendra qu’elle a, face à elle, une personne blessée et vulnérable. Et elle n’en profitera pas, bien au contraire.

Avoir été dans une relation toxique risque d’avoir mis votre coeur à l’envers. Du coup, en vous lançant dans cette nouvelle relation, tout ce que vous pensiez savoir de l’amour se verra mis à mal et pourrait vous faire tourner la tête très vite, vous rendant d’autant plus méfiante.

Première phase : Vos vieilles habitudes ont la vie dure

S’il y a quoi que ce soit qui vous fera réaliser à quel point votre situation précédente était toxique et malsaine, c’est l’application de toutes les habitudes prises auparavant dans votre nouvelle relation.

Excuses inutiles

« Je suis désolée si je t’ai fait te sentir inférieur en demandant à Jérémy des recommandations de restaurants. » C’est ce que vous pourriez dire à votre compagnon après avoir rencontré ses amis pour la première fois. L’un d’eux, Jérémy, est un gastronome autoproclamé et vous lui avez donc posé des questions sur ses restaurants préférés. Oups, boulette, vous l’avez fait juste en face de votre copain qui aurait potentiellement pu répondre à cette question aussi. Plus tard dans la soirée, par habitude, vous vous êtes excusée de l’avoir potentiellement contrarié.

Son regard en dit long : de quoi parlez-vous ? !

Cela peut sembler évident pour beaucoup qu’il n’y avait aucune raison d’être contrarié, mais pas pour vous. Vous étiez peut-être précédemment immergée dans une relation où demander un avis à quelqu’un d’autre que votre compagnon était mal vu par celui-ci. C’était votre norme de vous en excuser si ça devait arriver par accident.

Remerciements compulsifs

Vous allez remercier à foison votre nouveau copain, pour tout (« merci de m’avoir laissé choisir le film ») et vous aurez même tendance à répéter vos remerciements, pour être sûre qu’il a bien entendu. Lui faire des compliments sur des choses pour lesquelles il n’a pas vraiment besoin d’être rassuré (« wow, tu es si doué pour ouvrir des bouteilles !« ) seront un automatisme, vous lèverez les yeux de votre téléphone à la maison et vous lui demanderez : « ça te dérange que j’envoie des messages à ma maman quand je suis ici ?« , vous le remercierez d’être patient lorsque vous appellerez votre père à la fête des pères. Vous le remercierez toujours pour les choses que nous méritons toutes et tous dans une relation normale.

Et ce n’est pas que nous ne devrions pas exprimer notre gratitude, même pour des choses basiques, c’est plutôt qu’il faut se rendre compte de la différence entre le dire avec désinvolture, sans pression et le faire compulsivement, par peur de perdre votre copain ou tout simplement parce que vous étiez avec un homme qui avait tout le temps besoin d’être rassuré, besoin d’être aux commandes.

Ce qu’il se passe à ce moment précis, c’est que vous vous sentez reconnaissante, mais aussi terrifiée en même temps. Vous êtes heureuse d’avoir enfin trouvé un homme bien, mais vous êtes aussi effrayée, car votre cœur n’a connu que la perte et les désillusions. Vous vous attendez constamment à ce qu’il parte sans préavis parce que c’est ce que vous avez eu l’habitude de vivre comme ça. Mais un mec bien restera.

Booster son égo n’importe comment

Vous pourriez être tentée de lui donner l’occasion de jouer aux experts. « Peux-tu choisir le vin qui accompagnera parfaitement le repas ? » et lui de vous répondre « Ok, mais je ne suis pas un spécialiste », le plus sincèrement du monde. Vous aviez oublié qu’il était inutile de lui donner l’impression d’être meilleur que vous.

S’attendre à ce qu’il riposte violemment

La première fois que vous allez devenir agressive, après avoir un peu trop bu peut-être, agacée par quelque chose de stupide, vous allez être sidérée de ne pas le voir riposter.

Il ne viendra pas vous voir pour en rajouter une couche, il ne se fâchera pas encore plus. Et quand il vous demandera gentiment « qu’est-il arrivé ? » le lendemain matin, vous vous excuserez et il ne vous en tiendra pas rigueur. Aussi simplement que ça.

Deuxième phase : Le constat

Après quelques semaines, voire mois, vous ne pourrez pas vous empêcher de vous interroger sur ses motivations. Quand il parlera à d’autres filles, vous sentirez le doute se faufiler au plus profond de votre âme et ce même si vous savez qu’il n’y a rien à craindre. Vous disséquerez ses compliments, à la recherche de significations cachées, même si ce qu’il offre est authentique. Vous vous retrouverez à examiner ses messages, ses paroles, ses actions, à la recherche de tout signe d’incohérence. Mais rassurez-vous, un mec bien ne joue pas aux jeux auxquels vous étiez habituée : il n’a rien à cacher.

S’ancrer dans le réel pour ne plus craindre les faux-semblants

Lorsque vous sortez d’une mauvaise relation, ce n’est pas que la gentillesse de l’autre qui vous séduit, c’est le mélange entre celle-ci et la réalisation qu’elle n’est pas artificielle.

Ainsi, tous vos repères se verront changés, les choses se feront sans manipulations, sans jeux de guerre émotionnelle, sans intention de blesser ou en gardant en tête le score de qui a été le ou la pire.

Il s’excusera aussi quand il aura fait quelque chose de mal, par un honnête « je suis désolé », sans être sur la défensive, sans vous blâmer ou s’excuser faussement en ajoutant des « mais … » Vous lui demanderez périodiquement si tout va bien, juste pour être sûre et la réponse sera positive. Et ce sera incroyable. Vous découvrirez ce qu’est la vraie gentillesse et vous expérimenterez ensuite cette incroyable vague de calme et de tranquillité en lieu et place de l’anxiété.

Troisième phase : Wow, je peux respirer

Il vous prouvera à de multiples et différentes occasions que vous n’avez rien à craindre. Vous commencerez à réaliser la différence entre une relation sincère et une relation toxique. Dans vos histoires précédentes, vous aviez l’habitude d’être louée en privé, mais d’être pratiquement inexistante en public. Vous aviez l’habitude de recevoir des messages gratuits tard le soir, mais pas d’appels téléphoniques tôt le matin. Un chic type sera fier d’être avec vous tout le temps et vous le montrera avec ses mots ET ses actes.

Votre cœur commencera à apprendre la différence entre le véritable amour et « l’amour » plutôt louche.

Vous commencerez à voir vos mauvaises expériences passées pour ce qu’elles étaient vraiment : de fausses relations amoureuses. Vous réaliserez que les compliments exagérés ou le charme sur lequel vos précédents prétendants avaient joué au début n’étaient qu’une tactique pour mieux vous déstabiliser. Souffler le chaud et le froid est une méthode fréquemment utilisée par les gens toxiques. Quant aux excuses qu’ils vous donnaient, vous savez à présent que ça n’était que du vent. La différence entre quelqu’un qui vous dit ce que vous voulez entendre et quelqu’un qui s’exprime honnêtement vous deviendra flagrante. Merci au nouveau chéri, car plus aucune lecture entre les lignes ne sera nécessaire avec lui. À ce stade, il y a fort à parier que vous vous sentirez détendue, presque en lévitation tellement vous vous sentirez légère.

Et soudain, vous vous rendrez compte de quelque chose d’incroyable : vous respirez, pour de vrai. Vous n’êtes plus en apnée.

Il y aura un moment – voire plusieurs – où vous aurez tout d’un coup cette conscience aiguë de votre respiration et cela vous bouleversera. Dans le bon sens cette fois.

Quatrième phase : Vous devrez tout réapprendre de l’amour

Toute cette liberté d’action qui vous est offerte, vous ne saurez pas quoi en faire au début. Vous vous rendrez compte que vous ne vous souvenez plus comment agir normalement. Vous n’êtes de toute façon même pas ou plus certaine de savoir en quoi ça consiste, la normalité. L’un des problèmes avec les relations toxiques, c’est qu’elles s’immiscent en vous, au fil des années. Votre partenaire est gentil au début puis aimable par intermittence. Mais plus le temps passe, plus vous perdez le contact avec la réalité. Cette sensation de dérive persiste même après que vous ayez vu la toxicité pour ce qu’elle est, car elle vous a enlevé la notion de bien et de mal. Vous ne savez pas ou plus comment naviguer dans les relations. Vous n’êtes pas certaine de votre jugement et vous ne savez pas exactement comment faire confiance aux gens, y compris vous-même.

Quelle est la fréquence normale pour le remercier ? Comment faire un compliment qui soit perçu comme réel ? Est-ce que ses moqueries sont innocentes ? Et les vôtres ? À quel point devez-vous modifier votre comportement pour redevenir naturelle ?

Comment savoir quand vous donnez trop ? Peut-être que vous ne donnez pas assez ? Le moyen de passer au travers de ce stade sans trop de dégâts est de continuer à vous rassurer mutuellement sur combien vous êtes heureux l’un avec l’autre.

Cinquième phase : Les 100%

C’est une étape difficile à passer… C’est celle qui vous demandera d’offrir à nouveau votre confiance et d’ouvrir votre coeur à 100%. Vous vous rendrez compte des bienfaits de l’absence de toute cette mauvaise énergie dans votre vie au quotidien et surtout, vous savourerez cette immense sensation de liberté. La liberté d’être vous-même, d’affirmer vos choix, de ne pas subir d’humiliations à longueur de temps. Lorsque vous avez la chance de tomber sur un homme bon et sincère, vous vous sentirez presque reconnaissante que vos autres relations n’aient pas fonctionné. Vous vous souviendrez d’avoir pleuré sur un « amour » qui avait perdu de son éclat, d’avoir prié pour que les flammes se ravivent.

Mais une fois entourée d’un amour vrai, vous réaliserez que cela n’aurait jamais eu une fin heureuse et bon sang, cela vous laissera avec un sentiment de satisfaction plus grand que tout ce que vous auriez pu imaginer !

Related posts

Voici les 6 Choses que les hommes attendent d’une relation amoureuse

admin

8 astuces efficaces pour se soigner venues du monde entier

admin

De tout mon cœur que souhaite que votre relation de fiançailles ou votre mariage fonctionne alors lisez ces conseils et pratiquez-les avec esprit et coeur

admin